Au 1er semestre 2021, la Banque Cantonale de Fribourg (BCF) affiche des résultats en progression dans un contexte marqué par les taux négatifs et le COVID-19. Le résultat opérationnel atteint 84,8 millions de francs, en augmentation de 3,4 millions de francs (+4,1%). Le bénéfice net progresse de 4,6% à 75,9 millions de francs. Le bilan totalise 27,6 milliards de francs (+3,3%). Ces résultats confirment la solide position de la BCF sur le marché.


Bilan
A l'actif, les avances à la clientèle progressent de 0,3 milliard de francs à 20,5 milliards de francs (+1,4%). Cette augmentation provient essentiellement des créances hypothécaires qui atteignent 17,4 milliards de francs. Cette évolution démontre le soutien important de la BCF à l’économie, notamment aux PME et au marché immobilier. Au passif, les dépôts de la clientèle augmentent de 0,9 milliard de francs à 16,9 milliards de francs (+5,8%).


Compte de résultat
Le résultat net des opérations d’intérêts atteint 115,1 millions de francs, en diminution de 0,6 million de francs, notamment en raison de la persistance des taux d’intérêts négatifs qui accroit la pression sur la marge d’intérêts, principale source de revenu de la banque.
Le résultat des opérations de commissions et de prestations de services progresse de 1,6 million de francs à 17,0 millions de francs et le résultat des opérations de négoce, qui est composé essentiellement des produits des devises, changes et métaux précieux, atteint 4,5 millions de francs (+0,6 million de francs ou +16,9%). Les autres résultats ordinaires totalisent 2,5 millions de francs (+0,1 million de francs ou 4,4%).
Le total des produits d’exploitation augmente de 1,7 million de francs à 139,0 millions de francs (+1,2%). Les charges d’exploitation s’élèvent à 50,9 millions de francs, en augmentation de 1,3 million de francs dans le cadre du budget. Le ratio coût / revenu avant amortissements de 36,6% demeure bas, confirmant ainsi l’efficacité de la banque. Le total des postes amortissements, corrections de valeur sur participations, variations des provisions et pertes, se monte à 3,4 millions de francs, en diminution par rapport à l’année précédente.
Le résultat opérationnel augmente de 3,4 millions de francs à 84,8 millions de francs ou +4,1%.

Bénéfice semestriel
Après une attribution de 5 millions de francs aux réserves pour risques bancaires généraux, le bénéfice semestriel s’établit à 75,9 millions de francs, en progression de 3,3 millions de francs ou +4,6%.


Facteurs d’influence sur la situation économique de la banque
La pandémie liée au virus COVID-19 continue d'impacter négativement l’économie et spécifiquement certaines branches d'activité. Les résultats financiers semestriels ont ainsi été affectés par les incidences liées aux mesures prises pour contenir l’épidémie. L’évolution incertaine de la crise sanitaire et de ses répercussions est susceptible d’affecter les résultats financiers de l’ensemble de l’année.


Perspectives
La situation des taux devrait peu évoluer et les taux négatifs continueront d’impacter le résultat des opérations d’intérêts. Le niveau d’activité devrait toutefois rester soutenu dans tous les secteurs et les résultats devraient s’inscrire dans la continuité du 1er semestre, reflétant la bonne situation financière de la banque, pour autant que l’économie ne soit pas affectée par une nouvelle propagation du virus.


La banque remercie vivement toutes ses clientes et tous ses clients pour leur fidélité et leur confiance, ainsi que ses collaboratrices et collaborateurs pour le très bon travail réalisé.

Fribourg, le 23 juillet 2021