MARCHÉS INTERNATIONAUX
La chasse aux bonnes affaires a été ouverte à la bourse de Tokyo. En effet, après une dernière semaine qui l’a vue accuser de lourdes pertes, les investisseurs japonais ont profité de la baisse pour rentrer sur le marché et ont fait fi des nouvelles macroéconomiques. Certes, malgré l’annonce d’un recul plus important que prévu du PIB nippon, le Nikkei a gagné plus de 2%.

En Chine, Hong Kong progressait de 1,32%. De son côté, Shanghai grapillait 0,17%.

Le pétrole connaît lui aussi les joies de la reprise économique. Le baril d’or noir s’échangeait à plus de 70 dollars, une première depuis plus de deux mois. L’époque du baril négatif semble lointaine. Les réouvertures en Europe et aux Etats-Unis soutenaient la hausse. Seul nuage à l’horizon, l’augmentation de la demande en Asie pourrait être menacée par la situation sanitaire indienne.

En fin d’après-midi, les bourses européennes se montraient hésitantes. Paris se tenait à l’équilibre après avoir évolué dans le vert tout le reste de la journée. Le DAX allemand évoluait aussi sans direction en s’égratignant de 0,04%.

MARCHÉ SUISSE
La bourse suisse a traîné toute la journée autour de l’équilibre. Malgré le manque d’enthousiasme ambiant, une valeur mettait la puce à l’oreille des investisseurs. Sonova, le spécialiste en assistances auditives, a réussi à améliorer sa rentabilité nette. Malgré une baisse des recettes, la direction entend renouer avec une croissance vigoureuse très prochainement avec la normalisation de la situation sanitaire. La société clôture à 291,20 francs enregistrant une progression de 11,66%. Le SMI clôturait à +0,06% à 11'141,75.

Eric Boschung
Gestion de fortune – Fribourg
026 350 74 06

Stock exchange commentary logo