MARCHÉS INTERNATIONAUX
À la Bourse de Tokyo, le Nikkei a terminé la journée de mercredi sur un léger recul de 0,03% après sa nette progression de la veille, pénalisé par le repli de Canon (-5,89%) en réaction à son avertissement sur résultats et par la prudence de mise avant les élections législatives de dimanche. En Chine continentale, le repli des valeurs liées au charbon, qui sont soumises à une pression accrue des autorités face à la hausse des prix, a pesé sur les marchés, faisant baisser l’indice CSI 300 des grandes capitalisations de 1,31%. À la Bourse de Hong Kong, c’est le recul des valeurs technologiques qui a pénalisé l’indice Hang Seng, lequel s’est délesté de 1,57%. En Allemagne, le ministre de l’économie Peter Altmaier a indiqué que le PIB devrait connaître une hausse de 2,6% sur l’année 2021, une reprise post-pandémie nettement moins forte qu’attendue en raison des perturbations des chaînes d’approvisionnement qui occasionnent des pénuries de matières premières et de composant, accroissant les tensions inflationnistes. En France, le nombre de chômeurs dans la catégorie des travailleurs à plein-temps a enregistré une baisse de 5,5% au troisième trimestre selon les chiffres du ministère du travail, qui précise qu’en incluant l’activité réduite, la baisse du nombre de demandeurs d’emploi s’inscrit à 1,9%.

MARCHÉ SUISSE
À la Bourse de Zurich, le développeur de logiciels bancaires Temenos (+8,27%) était sous le feu des projecteurs après des informations de Bloomberg indiquant que le fonds d’investissement suédois EQT évalue une potentielle acquisition du groupe genevois dont la valorisation boursière atteint 9,1 milliards de francs. Selon les calculs de Bloomberg, cette acquisition, en cas de succès de l’opération, serait la plus importante pour une entreprise cotée en Europe en 2021. Sur le marché élargi, Sulzer (+0,44%) a enregistré pour 803 millions de francs d’entrées de commandes entre juillet et fin septembre, soit une hausse de 15,7% sur la même période par rapport à l’an dernier.

David Hartmann
Gestion de fortune
026 350 74 29

Stock exchange commentary logo