MARCHÉS INTERNATIONAUX

Tel des grands Chefs étoilés, nous sommes obligés de dégoter les recettes miracles qui auraient le don de nous remettre sur pieds et de nous pousser à arriver à la fin de l’année avec le sourire. Avant de trouver la fameuse recette nous avons donc dû choisir nos ingrédients du moment pour élaborer le meilleur menu. Nous nous sommes donc déplacés au marché aux nouvelles et avons élu les résultats du 3ème trimestre et l’accord commercial Sino-américain qui est en train de prendre forme comme ingrédients phares du moment.

Les Japonais n’ont pas ouvert leur marché car ils ont préféré fêter l’intronisation de leur empereur.

Du côté de l’Europe, l’attente quant à des dénouements concrets sur le Brexit devient insoutenable et les investisseurs préfèrent ne pas trop prendre de risques. Les principaux indices du Vieux Continent ont navigué prudemment et calmement autour de l’équilibre.

Outre Atlantique, les traders de Wall Street ont pu se mettre autre chose sous la dent car leurs yeux étaient rivés sur les résultats, ce qui leur a permis d’oublier pour une journée, la guerre commerciale. L’indice phare Dow Jones ouvrait ses portes à +0.05% à l’instar de son homologue technologique Nasdaq qui débutait sa journée sereinement en hausse de 0.13%.

MARCHÉ SUISSE

Dans nos salles des marchés Zurichoises, l’humeur était également détendue en vue des résultats d’entreprises qui ont été assez bien accueilli par le marché. Le Swiss Market Index a progressé de 0.26% tout comme son cousin plus large Swiss Performance Index qui a progressé de x%.
La palme de la meilleure performance est attribué au chimiste Lonza Group (+2.31%) suivi en deuxième position de notre sanitaire national Geberit (+1.04%) et du géant Bâlois de la pharmacie Novartis (+0.95%). Du côté des mauvais élèves, LafargeHolcim est le cancre de la journée en clôturant à -1.18% suivi par Swiss Life (-0.49%) et Swatch Group (-0.42%).

 

Marco Gorgoni
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 19

Stock exchange commentary logo