MARCHÉS INTERNATIONAUX
Si vous êtes actifs sur les réseaux sociaux vous aurez toute façon déjà croisé les philosophes des temps modernes qui s’affichent fièrement avec la fameuse phrase faiseuse de morale : « Ne rêve pas ta vie, mais vis tes rêves ». Et on a donc essayé de suivre leurs conseils mais le réveil en cette journée boursière est comparable à un seau d’eau qu’on vous viderait dessus en plein sommeil profond. Vous savez, ce sommeil qui vous permettait de raconter vos rêves le lendemain au petit-déjeuner à vos proches.

Et bien, ce n’est pas pareil cette fois, parce que cette fois on s’est rendu compte que l’économie ne va pas bien du tout. En plus de tout ça, Johnson & Johnson qui nous avait promis de pouvoir livrer un milliard de dose en très peu de temps. Donc notre rêve de début de mois qui a duré 25 jours s’est brutalement arrêté sur des mauvaises nouvelles de ce genre.

À Tokyo le Nikkei 225 a vite réagi de manière négative et a clôturé en baisse de 1.89%. Le marché européen se fait littéralement tabasser tel quelqu’un qui oubli de porter son masque de protection dans un métro parisien.

Les USA avaient bien commencé la journée mais ont décidé de retourner leur veste à la mis séance pour se tourner vers le rouge.

MARCHÉ SUISSE
Dans nos salles des marchés à Zurich, nous avons la palme du plus mauvais marché d’Europe tiré largement vers le bas par les mastodontes Roche, Nestlé et Novartis qui ont clôturé en baisse de plus de 2% chacun. De qui nous donner le blues pour le week-end. Du côté des valeurs colorées en vert, le bilan est très maigre avec comme seule et unique témoin de cette catégorie Swatch Group (+2.47%). C’est à se demander s’ils ont décidé d’arrêter l’horlogerie pour faire des vaccins…

Gorgoni Marco
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 19

Stock exchange commentary logo