MARCHÉS INTERNATIONAUX
Joe Biden a dévoilé jeudi un nouveau plan d’urgence gargantuesque de 1900 milliards de dollars qui a pour but de soutenir les Etats-Unis dans cette crise comparable à celle des années 30. Ce nouveau plan va non seulement soutenir l’économie américaine mais également la lutte contre la propagation du virus en accélérant la mise à disposition des différents vaccins. Tous ces plans de relance sont certes les bienvenus, mais les sommes dépensées atteignent des niveaux affolants qui devront d’une manière ou d’une autre un jour être épongés…

Ce nouveau plan dévoilé par Joe Biden, conjugué à l’annonce du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur le maintien des taux à des niveaux extrêmement bas, auraient dû soutenir les marchés actions. Mais cela était évidemment sans compter sur le soudain bond des nouvelles inscriptions hebdomadaires de personnes au chômage d’environ un million aux Etats-Unis alors qu’une baisse était attendue.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Sur le marché suisse, bonne performance de Partners Group qui montait de 0,92% après avoir publié dans la soirée de jeudi l’état de ses volumes sous gestion supérieurs aux 100 milliards dépassant les prévisions des analystes. Les meilleures performances du jour sont réalisées par Novartis (+2.13%), Roche Hldg (+1.47%) et Swisscom (+1.02%). Principaux détracteurs, ABB (-3.35%), Givaudan (-2.79%) et Sika (-2.43%).

DEVISES ET MATIÈRES PREMIÈRES
Sur le marché des changes, et après une légère reprise du dollar sur le début de la semaine, l’euro s’est retrouvé légèrement sous pression vendredi face au franc suisse.

Du côté des matières premières, légère baisse du pétrole ainsi que de l’or dans les conditions actuelles instables.

NICOLAS TERCIER
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 28

Stock exchange commentary logo