MARCHÉS INTERNATIONAUX

Vendredi était un jour d’annonce importante et ceci signifie que nous allions partir en wee-kend, soit plus riche, soit plus pauvre. Cette information tant attendue était la création de l’emploi américain attendue à 720'000 places nouvelles crée sur le mois d’aout. Malheureusement, et comme vous aurez pu le constater sur votre portefeuille d’actions, l’annonce a totalement déçu tous les analystes qui se sont monumentalement trompés sur leur prédiction.
Face aux 720’000 places que les analystes ont vu dans leur boule de Crystal, seules 235'000 places ont été créés, soit trois fois moins. Je vous laisse deviner qui est le responsable de cette mésaventure : oui, c’est bien lui et en-core lui : le Covid-19. Et quand je dis Covid-19 je ne pense pas au variant Anglais ou variant Suisse, mais bien le variant Delta. Eh oui, le variant Delta a pesé sur la reprise économique et logiquement sur l’activité économique dans son ensemble.

En plus de cela, les new-yorkais ont dû faire face à Ida l’ouragan (on pourrait croire que c’est le surnom de la petite fille tumultueuse de la voisine qui fais pleurer tous les enfants du quartier et terrorise le voisinage, mais non c’est bel et bien une tempête qui a inondé New-York) qui n’a bien évidemment pas arrangé les choses, surtout lorsqu’on parle de la région la plus prospère des Etats-Unis.

MARCHÉ SUISSE

Dans notre capitale économique, les traders ont été tendus toute la journée jusqu’à l’ouverture du marché américain ou finalement le Swiss Market Index a décidé de prendre l’escalier en direction du 3ème sous-sol. Je tiens à préciser que l’annonce de l’emploi américain n’est pas le seul point qui péjore le SMI mais le retour covidé des vacances n’amène pas bonne la bonne humeur, laissant place à un certain niveau de nervosité.

 

Gorgoni Marco
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 19

Stock exchange commentary logo