Marchés internationaux

Un début de semaine mi-figue, mi-raisin… entre le vert et le rouge les investisseurs restent dans l’hésitation ! Quid d’un accord commercial entre les deux grandes puissances, qui de Donald Trump ou Xi Jinping aura le dernier mot ? Bien que Monsieur Powell affirme que dans l’ensemble l’économie est dans une bonne position, on comprend bien qu’il joue le rôle de la tempérance ! Force est de constater que les résultats des indicateurs chiffrés ne sont pas au top, que la FED conserve des taux d’intérêts faibles, face à une inflation faible et une croissance faible. Les indices américains, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 sont en recul pour continuer la baisse de la veille. Les marchés sont peu optimistes quant à un débouché possible d’accord global de négociation entre les Etats Unis et la Chine. En Allemagne, bien que l’on soit en phase de récession technique, la production industrielle a augmenté de 0,3% sur un mois en août. La France enregistre un déficit commercial à 5 milliards d'euros pour ce mois d’août. Monsieur Johnson confirme vouloir une sortie « coûte que coûte » de l’UE le 31 octobre prochain. Ce qui n’est pas pour calmer le jeu avec l’Irlande du Nord. En effet, avec un « no deal », elle risque de se retrouver privée d’emplois et en même temps perdre 6% de PIB au passage. Pour contrer cet impact, elle devrait injecter 1,2 milliard d’euros pour soutenir son économie.

Marché suisse

Après une ouverture du marché suisse en baisse, la journée est au rouge, seule Nestlé résistait jusqu’au moment de l’ouverture de Wall Street en baisse, qui a fait plonger notre indice SMI. Il se détériore encore pour finalement passer la barrière en dessous des 9800. Dans le classement des valeurs en fin d’après-midi, on peut dire ainsi qu’au top du flop, c’est le titre LafargeHolcim qui perd 2,8%, suivi d’Adecco et Swatch Group qui reculent de 2%. Quand même une bonne nouvelle pour cette journée, le taux de chômage est stable avec 2,1% à fin septembre.

Mireille Overney
Gestion de fortune Bulle
026 919 24 29

Devises

Contre notre monnaie nationale, un dollar américain se négocie à CHF 0.99 et l'euro s'échange à CHF 1,08.

Stock exchange commentary logo