MARCHÉS INTERNATIONAUX
La première étape de ce tour de la Finance qu’est cette semaine s’est déroulé plutôt sans embûches et nous avons pu passer la ligne d’arriver sans trop de déchirures musculaires. C’est une semaine remplie de chiffres économiques, de bilans, de profits ou pertes trimestriels. Si certains n’ont plus aucune raison de se lever le matin, Mardi aurait pu être une raison pour avoir une envie de se lever et de suivre les informations économiques et financières car notre cher ami Google ainsi que le mastodonte Microsoft allaient animer le marché avec leurs résultats.

Quoi qu’il en soit, le marché reste performant et on espère vraiment qu’il continuera de ce pas vers la ligne d’arrivée. Mais pendant que nous sommes pleinement concentrés par les chiffres de ces belles multinationales responsables et solidaires, les pays Européens se démènent pour balancer les stocks de vaccins AstraZeneca vers l’Inde, où le COVID-19 est en train de battre lui aussi des records. Il pleut des records dans tous les sens. A croire que ce variant Indien est tombé à pic car l’Europe ne savait plus quoi faire de vaccins qui procuraient des thromboses.

En résumant le tout, l’Europe a trouvé comment liquider ses stocks d’AstraZeneca, les bilans de certaines sociétés ont été présentées avant l’ouverture mais tout le monde attend la fermeture du marché américain pour découvrir les résultats des gros poissons. Je me réjoui de lire le commentaire boursier de mon collègue demain.

MARCHÉ SUISSE
Du côté de nos frontières l’ambiance sur le marché est un peu plus calme mais CS Group reprend des couleurs et à faute de devoir se taper la file d’attente virtuelle pour acheter les billets du Paléo, les Rendez-vous pour la vaccination sont partis tout autant vite et le Canton de Vaud affiche complet jusqu’à fin mai. Ça faisait longtemps que je n’avais plus écrit que quelque chose affichait complet, ca fait plaisir.

Gorgoni Marco
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 19

Stock exchange commentary logo