MARCHÉS INTERNATIONAUX
En Europe, les marchés rebondissent fortement portés par l’approbation ce samedi du plan de relance budgétaire de 1'900 milliards de dollars voulu par le président Joe Biden. Le texte doit être examiné mardi par la Chambre des représentants avant sa promulgation d'ici le 14 mars par le locataire de la Maison Blanche. A la clôture, le DJ Eurostoxx 50, indice regroupant les 50 plus importantes valeurs cotées en euro, avance de 2,55% à 3'763,2 points.
A Wall Street, les places boursières faisaient une ouverture plus timide, tiraillées par la remontée des taux du Trésor américain, conséquence d'une anticipation de la hausse des prix avec le retour de la croissance. Mais finalement, c’est l’optimisme qui l’emporte, les marchés mettant l’accent sur la réouverture progressive des économies, les bons résultats des entreprises et par le soutien perpétuel des banques centrales et des gouvernements. Parmi les valeurs du jour, GameStop grimpent de plus de 30% lors des premiers échanges. La chaîne de magasins de jeux vidéos, à l'origine d'une fièvre spéculative à Wall Street fin janvier, a annoncé que l'actionnaire activiste Ryan Cohen allait diriger un comité au sein du conseil d'administration chargé d'accélérer la transformation digitale de l'entreprise.

MARCHÉ SUISSE
En Suisse, les marchés suivent la même tendance optimiste. Le Swiss Market Index avance de 2,10% à 10'830,4 points, alors que l’indice plus large Swiss Performance Index gagne 1,96% à 13’571,43 points.
Aux cotations, les grands gagnants du jour sont ABB (+4,5%), Julius Bär (+4,0%) et Swatch (+3,8%). Les deux géants bancaires UBS (+3,1%) et Credit Suisse (+1,9%) ont aussi eu les faveurs des investisseurs, tout comme les assureurs Swiss Life (+3,2%), Swiss Re (+3,3%) et Zurich Insurance (+2,3%).
Du côté des statistiques, nous apprenons que le taux de chômage a très légèrement reculé à 3,6% en février, après avoir atteint 3,7% en janvier, ce qui était du jamais vu depuis avril 2010. Le Seco table sur une augmentation du chômage partiel. Les secteurs de l'hôtellerie et du commerce de détail restent particulièrement touchés.

JULIE CAMBOU
Gestion de fortune – Fribourg
026 350 74 99

Stock exchange commentary logo