MARCHÉS INTERNATIONAUX
A quelques jours du serment de Joe Biden, Washington prend des allures de forteresse. Ce mercredi marquera le coup d’envoi de la présidence du 46ème président des Etats-Unis dans un contexte sanitaire et politique particuliers. La cérémonie d’investiture est un moment symbolique de la démocratie américaine qui marque le transfert du pouvoir de l’ancien vers le futur président.

Cependant, cette transition ne se fera pas comme à l’accoutumée. En effet, Donald Trump quittera Washington quelques heures avant, montrant une fois de plus son désaccord face au résultat de cette élection. Malgré cela les préparatifs se poursuivent en vue de la prestation de Joe Biden qui pourrait être mouvementée après les violences du Capitole. Dans cette attente et dans la crainte de nouveaux débordements, la volatilité sur les marchés pourrait monter d’un cran.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Sur le marché suisse, performance très décevante de Logitech qui baissait de 6,41% malgré des résultats solides au troisième trimestre et un relèvement de ses objectifs. Profitant de l’essor du télétravail, le fabricant de matériel informatique a vu ses revenus augmenter de 85% à 1,67 milliard. Le titre, après avoir atteint les CHF 100.-, semble avoir subi des prises de bénéfices. Les meilleures performances du jour sont réalisées par Alcon (+1.198%), Roche Hldg (+1.03%) et Novartis (+0.58%). Principaux détracteurs, Richemont (-2.47%), Crédit Suisse (-1.46%) et UBS (-1.45%).

DEVISES ET MATIÈRES PREMIÈRES
Sur le marché des changes, légère baisse du dollar avant l’annonce de la politique budgétaire qu’adoptera le futur président des Etats-Unis.
Du côté des matières premières, léger rebond du pétrole à la suite du rapport de l’agence internationale de l’énergie (AIE) qui estime que la demande en brut va repartir à la hausse en

NICOLAS TERCIER
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 28

Stock exchange commentary logo