MARCHÉS INTERNATIONAUX
Les annonces en provenance de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont surpris les investisseurs. En effet, la Fed a révisé à la hausse ses prévisions d’inflation passant de 2,4% au mois de mars à 3.4%. En complément, une tendance semble clairement se dessiner en faveur de deux hausses successives des taux directeurs d’ici la fin de l’année 2023 afin d’accompagner la reprise de l’économie américaine. Cependant, le président de la Fed Jerome Powell, a souhaité rassurer le marché en soulignant que cette forte hausse de l’inflation semblait être transitoire et qu’elle devrait se stabiliser vers 2,2% en 2023. Cette forte augmentation de l’inflation est certes un signe de l’accélération de l’économie mondiale mais elle ne doit pas être prise à la légère, car même si, selon les autorités monétaires, elle ne devrait être que passagère, cette dernière pourrait peser défavorablement sur les marchés actions.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Sur le marché suisse, le SMI a passé pour la première fois de son histoire la barre des 12'000 points avant de finir la journée à 12'011.11. Les meilleures performances du jour sont réalisées par Alcon (+0.97%), Novartis (+0.88%) et Zurich (+0.74%). Principaux détracteurs, Swatch Group (-1.24%), Holcim (-1.2%) et Givaudan (-1.14%).

DEVISES ET MATIÈRES PREMIÈRES
Sur le marché des changes, le dollar est fortement monté face aux autres devises à la suite de l’annonce de la Fed d’une possible remontée des taux d’intérêt d’ici 2023. Cette hausse est également à mettre en relation avec la soudaine reprise de l’inflation en cours aux Etats-Unis. Les autres Banques centrales, ayant également pratiqué une politique monétaire accommodante, vont également devoir prendre position à l’image de la Banque nationale suisse concernant la valorisation du franc suisse.

NICOLAS TERCIER
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 28

Stock exchange commentary logo