MARCHÉS INTERNATIONAUX
Après l’annonce des Etats-Unis de soutenir la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, les marchés ont été volatiles avec une pression particulière sur les valeurs pharmaceutiques. Cette annonce, qui a été accueillie positivement par l’OMS, permettrait d’accélérer la production des vaccins afin que les pays les plus défavorisés frappés par une crise sanitaire mondiale sans précédent puissent y avoir plus rapidement accès. A l’inverse, et sans véritable surprise, la Fédération internationale de l’industrie pharmaceutique a réagi défavorablement en rappelant qu’il s’agit d’une levée des protections de propriété intellectuelle.

Au niveau des chiffres macro-économiques, bonne nouvelle en ce qui concerne les inscriptions hebdomadaires au chômage qui ont passé pour la première fois depuis le début de la pandémie sous la barre des 500'000.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Sur le marché suisse, la période des résultats continue amenant régulièrement son lot de bonnes surprises avec des résultats pour le premier trimestre en forte progression par rap-port à 2020. Bonne performance des financières et principalement des assureurs. Les meilleures performances du jour sont réalisées par Swiss Re (+1.52%), Swiss Life (+1.34%) et Zurich (+1.20%). Principaux détracteurs, Alcon (-2.01%), Lonza (-1.74%) et Crédit Suisse (-0.92%).

DEVISES ET MATIÈRES PREMIÈRES
Sur le marché des changes, le franc suisse était stable face à l’euro mais reprenait quelques couleurs par rapport au dollar.
Du côté des matières premières, la situation alimentaire dans de nombreux pays pauvres devient critique par suite d’une flambée des prix agricoles. A titre d’exemple, le prix du maïs est au plus haut depuis mars 2013.

NICOLAS TERCIER
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 28

Stock exchange commentary logo