MARCHÉS INTERNATIONAUX
La bourse japonaise poursuit sa marche en avant. En effet, après la journée de mardi, elle progressait de 0,96%. Dans l’attente de la réunion de la Fed, les marchés chinois évoluaient dans une autre direction. Hong Kong, Shanghai et Shenzhen avaient accordé leurs violons pour terminer tous les trois dans les chiffres rouges.

L’ambiance est surtout rythmée par les craintes d’inflation qui se dissipent peu à peu. Les analystes semblent s’accorder sur le fait que celle-ci est principalement due aux matières premières. Elles font face à un goulot d’étranglement à la suite de la reprise économique. L’offre ne suit pas la demande. Leurs prix augmentent logiquement.

L’inflation sera justement au centre des débats de la réunion de la Fed. L’enjeu est de taille. Sur la base de la reprise économique enregistrée, l’institution américaine va-t-elle durcir sa politique monétaire ? Le consensus des spécialistes affirme qu’aucune mesure ne serait prise pour augmenter les taux d’intérêts ou diminuer leur programme d’achat d’actif. Les vannes devraient donc rester ouvertes pour soutenir la reprise économique. Dans ce contexte, les bourses européennes se montraient positives mardi après-midi. Paris grapillait 0,40%. Son homologue allemand, le DAX de Frankfort gagnait 0,3%.

MARCHÉ SUISSE
L’euphorie gagnait également les acteurs du marché helvétique. Les incertitudes liées à l’augmentation des prix à la consommation semblaient s’être complètement envolées. Notre indice principal, le SMI, a clôturé sur la barre symbolique des 11'900 points en augmentant de 0,47%. Dans les gagnants du jour, nous comptions Sulzer. Alors que l’entreprise restructure ses activités, le management du groupe industriel a annoncé qu’il relevait ses ambitions pour l’exercice 2021. Le titre s’envolait de 3,86%.

Eric Boschung
Gestion de fortune – Fribourg
026 350 74 06

Stock exchange commentary logo