MARCHÉS INTERNATIONAUX
L’annonce mercredi de la Réserve Fédérale américaine de maintenir les taux d’intérêt actuels a rassuré les marchés financiers. L’institution financière a cependant annoncé à l’issue de la réunion de son Comité monétaire, qu’elle pourrait bientôt diminuer ses aides à l’économie dans un communiqué publié. Le resserrement de la politique monétaire américaine semble donc imminent et cela malgré une croissance moins forte que prévu et une inflation qui semble toujours progresser. Du côté de la Banque nationale suisse, aucune surprise avec l’annonce du maintien de son taux directeur à -0.75% et il semblerait qu’aucune hausse des taux ne devrait arriver dans un avenir proche. En ce qui concerne la croissance, la BNS a revu à la baisse sa prévision pour 2021 passant de 3.5% à 3%. L’inflation quant à elle a été quelque peu relevée de 0.5% à 0.7% selon ses prévisions.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Sur le marché suisse, l’action Credit Suisse était recherchée et montait de +1.88%. La banque a annoncé que les investissements en liens avec le géant immobilier chinois en crise Evergrande étaient très limités. Les meilleures performances du jour sont réalisées par Richemont (+3.4%), Logitech (+2.59%) et Credit Suisse (+1.88%). Principal détracteur, Geberit (-0.3%).

DEVISES ET MATIÈRES PREMIÈRES
Dans son commentaire, la Banque nationale suisse a jugé que le franc était toujours surévalué, mais à ce jour pas de gros changement pour le franc suisse qui malgré tout reprend quelques couleurs face aux principales devises. Sur le marché des matières premières, les prix du pétrole restent à des niveaux élevés après les annonces de la FED et le rapport sur les stocks américains qui sont en diminutions de 3,5 millions de barils en comparaison de la semaine dernière. Il s’agit de la septième semaine d’affilée de baisse des réserves de brut qui atteignent leur plus bas niveau depuis octobre 2018.

NICOLAS TERCIER
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 28

Stock exchange commentary logo