MARCHÉS INTERNATIONAUX
Les principaux marchés boursiers internationaux sont en territoire négatif avant la réunion des banquiers centraux prévue ce vendredi aux Etats-Unis. Le compte-rendu de la dernière réunion de la Banque Centrale Européenne a confirmé le maintien d’une politique monétaire accommodante. A contrario, la Réserve Fédérale américaine envisagerait de limiter son soutien à l’économie afin d’éviter un emballement de l’inflation. Toutefois, ce scénario ne fait pas l’unanimité auprès des analystes. A noter encore que les inscriptions hebdomadaires au chômage sont reparties légèrement à la hausse à la mi-août aux Etats-Unis après quatre semaines de recul.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
La bourse Suisse évolue à contrecourant des autres indices avec un gain de 0,36% à 12’409 points pour le SMI. Au niveau macroéconomique, baromètre de l’emploi a continué de rebondir au deuxième trimestre porté principalement par le secteur tertiaire. Les poids lourds de notre indice sont tous dans le vert avec Roche (+0,99%), Nestlé (+0,45%) et Novartis (+0,50%). Alcon (+0,95%) et Geberit (+0,95% terminent ex-aequo sur la deuxième marche du podium de la séance. A part Lonza (-0,60%) qui a annoncé la nomination d’un nouveau directeur financier, les perdants sont à chercher du côté des valeurs financières avec Credit Suisse (-0,83%), Partners Group (-0,55%), UBS (-0,55%) et Zurich (-0,47%). À noter encore que la Bâloise (-0,86%) a vu son bénéfice semestriel rebondir à 302 millions de francs pour un chiffre d’affaires de 5,89 milliards de francs en progression de plus de 9%. Par contre, les dégâts liés aux dernières intempéries ne sont pas complétement intégrés dans les comptes arrêtés à fin juin et devraient impacter la compagnie d’assurance sur le deuxième semestre.

DEVISES
Le dollar américain reprend quelques couleurs contre notre monnaie à 0,9175 (+0,50%) de même que l’euro qui cote à 1,0750 (+0,43%).

STEPHANE PEREY
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 34

Stock exchange commentary logo