MARCHÉS INTERNATIONAUX
Alors que le Japon a clos en retrait, les actions chinoises ont terminé en hausse. Ces dernières étaient tirées par les valeurs technologiques qui ont rebondit cette semaine. Du côté des sociétés, une faille informatique a été découverte sur le cloud Microsoft. La société a dû avertir des milliers d'entreprises clientes de son service. Microsoft a désactivé le système faillible, malheureusement celui-ci était exploitable pendant plusieurs mois. L’action s’en sort plutôt bien et reste immobile à la clôture européenne. Le patron d’Apple Tim Cook a reçu 5 millions d’actions Apple qu’il a vendu pour une valeur de 750 millions de dollars. La compensation était partiellement dépendante de la performance du cours de l’action en comparaison avec l’indice S&P500. Il confirme qu’il restera dans la société jusqu’en 2026. En Europe, les indices ont évolué à l’équilibre avant le discours du président de la banque centrale américaine Jerome Powell. La FED réduira son programme mensuel de rachats de 120 milliards de dollars en obligations encore cette année pour autant que l’économie poursuive son expansion. Une hausse des taux n’est pas prévue de sitôt. En conséquence, les marchés sont soulagés et reprennent leur hausse.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Notre indice principal suisse, le SMI clôt la semaine en légère hausse de 0.19 % à 12’439 points. L’indice élargi, le SPI a pris sur la même durée 0.36%. Les meilleures performances du jour sont Lonza (+1.81%) et Nestlé (+0.69%). Les principaux détracteurs sont Credit Suisse (-0.43%) et ABB (-0.41%). L’or rebondi de 0.93% à 1'807 dollars.

MATTHIAS NEUBRAND
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 37

Stock exchange commentary logo