MARCHÉS INTERNATIONAUX
Du Côté de Wall Street, dès l’ouverture la bourse s’oriente en légère baisse après les nouveaux records de la veille, les indices perdaient 0,06% pour le Dow Jones et 0,17% pour le Nasdaq. Une perspective de hausse des taux et d’inflation modérée fait partie des objectifs de la Banque centrale américaine (FED). Les marchés boursiers européens et japonais se rassurent et continuent à évoluer dans un équilibre presque parfait. Aux Etats Unis, on observe une hausse des prix liés à la pandémie, plus précisément une forte demande et une offre restreinte. L’indice PPI, prix à la production des produits fabriqués et services fournis aux Etats-Unis, mentionne une augmentation de 1% pour le mois de juillet, plutôt stable par rapport à juin. Par contre, l’indice des consommateurs pour le domaine des services, connaît un record, notamment forte chez les concessionnaires automobiles et dans les activités liées au tourisme. Bien entendu la progression du variant Delta pousse à cet effet !

MARCHÉ HELVÉTIQUE
A la bourse suisse, l’assureur Zurich vient de publier ses résultats semestriels que l’on peut qualifier d’excellents. En dépit de l’impact du coronavirus, le ratio de rentabilité a été nettement meilleur qu’attendu et le résultat d’exploitation a pu croître de 60%, avec un bénéfice net de 2,2 milliards, soit 86% d’augmentation pour un an. Le titre est au top du palmarès de notre indice SMI à 4% ! Dans le même secteur, le titre de la Swiss RE, ayant dû faire face aux catastrophes naturelles dans le monde, tend à s’apprécier malgré une évaluation des pertes assurées pour 42 milliards de dollars au premier semestre.

DEVISES
Contre notre monnaie nationale, un dollar américain se négocie à CHF 0.92 et l'euro s'échange à CHF 1,08.

Mireille Overney
Gestion de fortune Bulle
026 309 41 70

Stock exchange commentary logo