MARCHÉS INTERNATIONAUX
Au Japon, la Bourse de Tokyo a terminé en recul de 0,38% mercredi, dans le sillage de Wall Street la veille, plombée notamment par des chiffres d’inflation plus élevés que prévu aux Etats-Unis et avant l’audition semi-annuelle du patron de la Fed devant les parlementaires américains. Les Bourses chinoises ont également clôturé en baisse, l’indice Hang Seng de Hong Kong perdant 0,63% mais faisant tout de même mieux qu’en Chine continentale, où le Shanghai Composite s’est délesté de 1,07%.
De l’autre côté de l’Atlantique, le président de la Banque centrale américaine (Fed), Jérôme Powell, table toujours sur une inflation temporaire seulement aux Etats-Unis, assurant de nouveau que cette hausse des prix ne justifie pas un resserrement des conditions monétaires et que l’institution soutiendra l’économie jusqu’à ce que la reprise soit totale. L’emploi reste loin du niveau maximal que la Fed veut atteindre avant de réduire son soutien.

MARCHÉS SUISSES
A la Bourse de Zurich, dans un SMI (Swiss Market Index) en baisse de 0,23%, la porteur Swatch (+2,81%) terminait largement en tête des gagnants. Après les bons chiffres semestriels publiés lundi soir par l’horloger biennois, plusieurs analystes ont augmenté l’objectif de cours avec des recommandations entre «neutral» et «buy». Le concurrent genevois Richemont (+1,92%), qui publiera ses chiffres au 1er trimestre 2021/22 vendredi, prenait quant à lui la deuxième place du classement devant le géant du ciment Holcim (+0,56%). A l’autre extrémité du tableau, la lanterne rouge était tenue par Lonza (-1,08%), derrière le géant bleu Swisscom (-0,99%) et le spécialiste des solutions ophtalmiques Alcon (-0,93%).
Sur le marché élargi, le producteur de visserie et de solutions de fixation Bossard (-0,87%) a confirmé avoir réalisé un premier semestre exceptionnel en termes de ventes, frôlant la marque du demi-milliard de francs. La surprise avait toutefois été largement éventée.

David Hartmann
Gestion de fortune
026 350 74 29

Stock exchange commentary logo