MARCHÉS INTERNATIONAUX

Au lendemain du nouveau record enregistré sur le Nasdaq, les principaux indices internationaux évoluent légèrement en territoire négatif. L’économie canadienne s’est contractée lors du deuxième trimestre, ce qui tombe mal pour le Premier ministre Justin Trudeau qui est en pleine campagne pour sa réélection. Ce recul surprenant provient notamment de la baisse de l’immobilier et des exportations. Plus au sud, l’indice de confiance des consommateurs américains (Conference Board) est passé en un mois de125 à 113 points et retrouve les niveaux du mois de février. Cet important recul est dû au variant Delta qui perturbe la reprise économique mais également par la hausse des prix de l’essence et de l’alimentation.

MARCHÉ HELVÉTIQUE

Après être resté en territoire positif jusqu’en fin d’après-midi, notre indice SMI a finalement clôturé en recul de 0,20% à 12'411 points. Les valeurs pharmaceutiques surnagent avec des gains de 0,86% pour Novartis et 0,53% pour Roche qui contrebalancent le recul du 3ème poids lourd de l’indice, Nestlé (-1,06%). Le plus mauvais élève se nomme Swatch (-1,30%) suit d’ABB (-1.25%) et de Swiss Life (-1,24%). Du côté des valeurs secondaires, on peut relever les bons chiffres du chimiste EMS-Chemie qui a vu son résultat d’exploitation grimper de plus de 40% sur un an. L’action du groupe géré par Madame Blocher subit quelques prises de bénéfice et repasse sous la barre des 1'000 francs (-1,64% à 992,50 francs). Le laboratoire vaudois AC Immune, qui est coté au Nasdaq, annonce un succès d’étape contre la maladie d’Alzheimer. En effet, une étude clinique de phase II réduirait de près de la moitié du déclin cognitif des patients atteints de cette terrible maladie. Cette nouvelle permet au partenaire de recherche de Genentech, filiale de Roche, de bondir de plus de 30% à la clôture de notre marché.

DEVISES

Le dollar et l’euro ont inchangés contre notre monnaie à 0,9165 et 1,0817.

STEPHANE PEREY
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 34

Stock exchange commentary logo