MARCHES INTERNATIONAUX
La Banque Centrale Européenne qui s’est réunie aujourd’hui, sous la présidence de Christine Lagarde, a décidé de maintenir inchangé son taux directeur à 0%.

La BCE ne resserre pas non plus sa politique monétaire et continuera son plan de rachats obligataires au moins jusqu’à fin mars 2022. Ce dernier point doit rassurer les investisseurs sur le fait que la BCE demeurera accommodante encore un certain temps afin de permettre à l’économie européenne, encore empêtrée dans des mesures anti-covid, d’asseoir sa reprise économique.

Les résultats des entreprises européennes au 1er trimestre témoignent de la vigueur de celle-ci. En moyenne, l’augmentation des résultats est de 61% par rapport au même trimestre de l’an dernier et uniquement de 4% inférieur à ceux de 2019.

BOURSE SUISSE
Le SMI progresse à l’approche de la clôture de 0.07% à 11216 points ceci principalement grâce à Nestlé qui a publié des résultats trimestriels et des perspectives solides. Le titre gagne 2.66% et se traite proche de son plus haut de l’année.

CS Group a publié comme attendu une perte en lien avec l’affaire Archegos, mais sensiblement moindre qu’estimée par les analystes. Le titre corrige de 2.26% à CHF 9.17 en raison de l’émission de deux nouveaux emprunts convertibles visant à renforcer ses fonds propres. La Finma lance par ailleurs deux enquêtes distinctes à l’encontre de CS Group en raison des pertes liées à Archegos et Greensill.

DEVISES
Le dollar se traite à 0.9173 et l'euro à 1.1027 contre franc suisse. La décision de la BCE n’a fait que très sensiblement bouger les devises.

VALENTIN ROSSET
Gestion de fortune – Bulle
026 919 24 44

Stock exchange commentary logo