MARCHÉS INTERNATIONAUX
Pendant que la Chine fête, durant une semaine et jusqu’à mercredi, le Nouvel An lunaire, les Etats-Unis fêtent ce lundi le «President’s Day». Les marchés chinois et américains sont dès lors restés fermés.
Pendant ce temps, au Japon, L’indice Nikkei 225 dépasse les 30’000 points, avec +1.91% pour cette première journée de la semaine. Ce niveau n’avait plus été atteint depuis 1990. Les espoirs du nouveau plan de relance américain ainsi que de reprises des activités économiques ne sont pas étrangers à cette « bonne humeur » des investisseurs.
Côté européen, malgré une séance assez calme en l’absence des acteurs américains et chinois, les marchés évoluaient dans le vert. L’accélération des campagnes de vaccination semble faire miroiter une possible reprise de l’économie au printemps déjà. Par ailleurs et selon une publication ce lundi de l’institut européen des statistiques, le rapide rebond de l’économie chinoise suite à la pandémie a propulsé la Chine premier partenaire commercial de l’Union européenne (UE) en 2020, passant ainsi devant les Etats-Unis. Pour mémoire, si, depuis 2004, l’UE était déjà le principal partenaire commercial de la Chine, l’inverse ne l’avait jamais été. En 2020, les importations de Chine vers l’EU ont augmenté de +5.6% et de l’UE vers la Chine de +2.2%.

SUISSE
Calme et tranquille également sur notre marché national. L’indice phare SMI termine sa journée en progression de +0.56%, soit à 10'940.99 points. L’indice plus large SPI termine quant à lui à +0.53%, à 13'647.37 points.

Nathalie Wyss
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 12

Stock exchange commentary logo