MARCHÉS INTERNATIONAUX
Les principaux marchés internationaux débutent la semaine en territoire positif et semblent avoir mieux digéré que notre indice le probable retour à une certaine normalité de la politique monétaire américaine. Au niveau macroéconomique, les commandes de biens durables ont progressé plus qu’attendu par les analystes le mois dernier aux Etats-Unis selon les données publiées par le département du Commerce.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Le Swiss Market Index avait bien démarré la séance avant de gentiment mais sûrement glisser en territoire négatif à cause notamment des craintes inflationnistes (-1,07% à 11’691 points). Pour une fois, il n’a pas été soutenu par ses poids lourds que sont Nestlé (-1,71% à 111,50 francs), Roche (-0,84% à 337,55 francs) et Novartis (-0,39% à 76,66 francs). Les plus forts reculs sont enregistrés par Sika (-4,66% à 306,90), Geberit (-3,57% à 697 francs) et Givaudan (-3,11% à 4'236 francs).Une fois n’est pas coutume, les valeurs bancaires sont particulièrement recherchées. En effet, Credit Suisse rebondit de 2,46% à 9,42 francs suite au remboursement de 400 millions de dollars à des détenteurs de fonds Greensill ainsi qu’au déclarations du président du conseil d’administration, M. Antonio Horta-Osorio, qui a démenti les rumeurs insinuant qu’il voulait remplacer le directeur général Thomas Gottstein. UBS s’adjuge 1,22% à 14,90 francs suite au report de la décision de la cour d’appel concernant les poursuites pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et démarchage illégal en France. Holcim n’est pas en reste avec un gain de 1,52% à 46,20 francs suite à l’annonce du rachat de la société américaine Utelite Corporation et de la polonaise Polcalc.

DEVISES
Le dollar reprend quelques couleurs contre notre monnaie à 0,9255 (+0,11%) alors que l’euro fait chemin inverse à 1,0830 (-0,12%).

STEPHANE PEREY
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 34

Stock exchange commentary logo