MARCHES INTERNATIONAUX
Pour cette dernière séance boursière avant Pâques, les indices étaient résolument au vert. Sur le continent asiatique, la palme revient au Hang Seng, qui s’est apprécié de 1.97%, suivi par le CSI 300 avec +1.24% puis le Nikkei 225, qui a pris également 0.72%. En Europe, l’indice des 50 plus grandes capitalisations de la zone euro gagnait 0.7%. On peut remercier M. Joe Biden, qui a mis les investisseurs de bonne humeur avec les détails de son plan de relance. Evidemment, les marchés américains suivaient le même mouvement, avec en tête le secteur technologique représenté par le Nasdaq 100 (+1.7%). L’armée américaine va justement disposer de beaucoup de technologie à l’avenir, suite au contrat signé avec Microsoft pour s’équiper de casques à réalité augmentée, pour la modique somme de USD 21 milliards sur 10 ans ! L’indice élargi S&P 500 a quant à lui franchi la barre des 4'000 points pour la première fois de son histoire.

MARCHE SUISSE
Le marché helvétique n’était pas en reste, avec une performance de +0.6% pour le SMI. L’action Credit Suisse a repris quelques couleurs après sa terrible semaine et termine à +3%. Toujours dans le secteur financier, Partners Group gagnait 2% après la vente du développeur de logiciels GlobalLogic au japonais Hitachi pour USD 9.6 milliards, la société zougoise détenait 45% du capital. Dans les meilleures performances du SPI, citons notamment Landis+Gyr (+6%), le spécialiste des compteurs électriques serait l’une des entreprises suisses qui devrait le plus bénéficier du plan de relance américain, avec également Stadler, Sika et LafargeHolcim.

DEVISES
Avec ce marché positif, le franc suisse s’est affaibli contre les principales monnaies. Il vient tester le niveau de 1.11 contre EUR, se traite à 0.9440 contre USD et a franchi le cap des 1.30 contre GBP.

XAVIER BLANC
Gestion de fortune – Bulle
026 919 24 45

Stock exchange commentary logo