MARCHÉS INTERNATIONAUX
Après une semaine passée compliquée, la bourse japonaise reprenait des couleurs. En effet, les intervenants tokyoïtes ont profité de faire leurs emplettes à prix réduit après les dernières baisses enregistrées. Ainsi, le Nikkei gagnait 0,87%. Le rythme de la vaccination au Japon commence gentiment son rythme de croisière, de quoi encourager les différents investisseurs. Si le taux de vaccination de l’archipel nipponne venait à augmenter, cela pourrait attirer l’attention des acteurs du marché sur les valeurs japonaises qui ont moins performé cette année que leurs homologues européennes ou américaines.

L’euphorie régnait également sur les marchés chinois. La bourse de Hong Kong progressait de plus de 2%, imitée par celle de Shanghai, 1,05%.

En milieu de journée sur le Vieux Continent, le CAC 40 se trouvait à l’équilibre alors que l’on constatait une légère hausse du DAX. Les différentes parties prenantes ont les yeux rivés sur vendredi et la future réunion virtuelle de la Fed à Jackson Hole. Ainsi, les courtiers se trouvaient dans l’expectative et les volumes échangés sur les différentes places de bourses étaient relativement faibles.

MARCHÉ SUISSE
Le SMI retombait en dessous des 12’5000 points et ne parvenait pas à capitaliser sur son bon début de semaine. Finalement, le SMI clôturait en baisse de 0,29% à 12'436.66 points imité par l’indice élargi, le SPI qui égarait 0,25% à 15’948.78 points. Cembra relevait la tête après la catastrophe de lundi et l’annonce de la perte du contrat avec la Migros. Le spécialiste du crédit à la consommation reprenait 3,59%. Malgré la petite forme des indices helvétiques, la prévision d’une prolongation du soutien des banques centrales et l’autorisation totale du vaccin Pfizer/Biontech aux Etats-Unis devraient soutenir les marchés à moyen terme selon les analystes.

Eric Boschung
Gestion de fortune – Fribourg
026 350 74 06

Stock exchange commentary logo