MARCHÉS INTERNATIONAUX
Un simple tweet d’Elon Musk avec un emoji de coeur brisé et le bitcoin, laissant croire qu’il faisait allusion à une scission potentielle. Résultat, la cryptomonnaie a chuté de près de 6%. Ceci montre une fois de plus la fragilité des cryptomonnaies. Plus sérieusement, l’inflation en Russie continue son ascension, soit 5,9% annualisé. Le ministre des Finances met en garde contre une surchauffe de l’économie. En conséquence, la Banque centrale russe pourrait augmenter les taux de 0,5% le 11 juin, le niveau actuel étant à 5%. La Commission européenne prévoit de mobiliser dans le cadre d’un partenariat avec Bill Gates 1 milliard de dollars dans les énergies propres sur les cinq prochaines années. Les Bourses ont évolué à l’équilibre dans l’attente de la publication du taux de chômage et des créations d’emplois aux Etats-Unis: en effet, 559 000 nouveaux emplois créés étaient inférieurs aux attentes de 671 000 emplois.Le taux de chômage a quant à lui affiché 5,8% contre 5,9% attendu. Tesla se reprenait quelque peu hier après avoir perdu 5% jeudi. Les commandes de véhicules Tesla en Chine ont chuté de près de 50% en mai par rapport au mois précédent.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Et sur les marchés suisses? Dans notre pays, la meilleure performance du jour est à mettre au crédit de Roche (+1,25%). Le groupe pharmaceutique indique avoir enregistré des données encourageantes pour son traitement du cancer du sein, type de cancer le plus répandu au monde. Notre indice suisse clôt la semaine en hausse de 1,26% et la journée en hausse de 0,52% à 11 570 points. Le métal jaune, pour sa part, se traite à 1893 dollars l’once.

MATTHIAS NEUBRAND
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 37

Stock exchange commentary logo