MARCHES INTERNATIONAUX
On pourrait établir des points de comparaison entre la bourse et la nature. La nature nous envoie des signaux pour dire dans quelle saison nous sommes, avec des cycles de 3 mois. Quand les feuilles commencent à tomber c’est signe d’automne et on se dirige vers l’hiver. Et après l’hiver viendra le printemps et les beaux jours d’été. Au niveau de la bourse, les économies nous envoient également des signaux pour nous dire où nous nous situons, avec des saisons établies. Il y a la saison des placements à court terme, la saison des obligations, la saison des actions, etc… avec des cycles de plusieurs années parfois. En revanche, avec la pandémie que nous vivons, les bourses sont chamboulées et le gouvernail semble bloqué direction les actions en oubliant les autres saisons. Depuis des années, nous avons vécu un bel été boursier, suivi immédiatement sans crier gare par un hiver brusque et rigoureux en mars 2020, sans passer par la case automne. Il y a de quoi perturber le brave investisseur. Pourtant, des signes classiques et reconnaissables réapparaissent : les taux d’intérêts frémissent comme les feuilles des arbres, le dollar monte, le pétrole reprend des couleurs etc… Tous ces signes nous annoncent peut-être que le gouvernail actions est débloqué et que nous pourrions changer de cap et de saison. Si cela se confirme, au vent mauvais comme le disait Verlaine, il faudra adapter les stratégies.

BOURSE SUISSE
Séance en demi-teinte et à quelques minutes de la cloche, la bourse suisse baisse de 0,66% à 10'745 points pour l’indice phare SMI. Belle progression d’Adecco qui gagne 2,74% à 60,66 francs. Le luxe continue à nouveau dans le vert à l’image de Richemont qui gagne 0,83% à 90,02 francs. Dans les perdants, signalons Lonza qui perd 2,39% à 564,20 francs et également Givaudan avec une perte de 2,25% à 3433 francs.

DEVISES
Contre franc suisse, 1 dollar vaut 0,9172 franc et 1 euro 1,1080 franc.

FRANCIS CORPATAUX
Gestion de fortune – Bulle
026 919 24 43

Stock exchange commentary logo