MARCHÉS INTERNATIONAUX
Du jamais-vu, en moins d’une année après la première mise en accusation du président, une deuxième s’annonce. Nancy Pelosi, cheffe des démocrates a donné un ultimatum de 24 heures au vice-président Mike Pence à déclarer le président inapte à assurer ses fonctions. A noter qu’une fois destitué, Trump ne pourrait pas se représenter aux prochaines élections dans quatre ans. Les marchés qui semblaient immunisés contre toutes mauvaises nouvelles ces dernières semaines commencent à réagir. Le Shanghai Composite baisse de 1.08% et l’Eurostoxx50 de 0.65%. A la clôture des marchés européens, le S&P500 recule de 0.37%. Au niveau des sociétés, Baidu a annoncé son alliance avec Geely, maison-mère de Volvo Cars pour produire en Chine des voitures électriques autonomes. Le géant chinois de l'internet fournira les technologies, tandis que Geely apportera son expertise dans la conception et la production des véhicules. L’action Baidu traite à 225 dollars, en hausse de 4% depuis le début de l’année. Teamviewer, qui a fêté son entrée en bourse en septembre 2019 à 25 euros, continue avec quelques soubresauts son élan positif. Le fournisseur de logiciel de téléassistance annonce une croissance de 32% pour le quatrième trimestre 2020 et dépasse ainsi ses attentes pour 2020. Néanmoins, l’action traîne et clôture à 40.80 euros, une performance de -7% depuis le début de l’année.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Du côté helvétique, Roche affiche la meilleure progression de la journée de l’indice principal suisse. Le groupe pharmaceutique a lancé un nouveau procédé d'imagerie médicale pour détecter le cancer du sein. Avec une pondération de près d’un cinquième dans le SMI, il hisse l’indice dans le vert à 10'870 points ou +0.67%.

Matthias Neubrand
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 37

Stock exchange commentary logo