MARCHÉS INTERNATIONAUX
A défaut d’avoir des nouvelles majeures à se mettre sous la dent, les marchés se focalisent sur le variant Delta et son impact potentiel sur l’économie, alors que la saison des résultats débutera mardi avec les banques américaines. Une ombre continue de planer sur le rythme de la reprise économique mondiale, puisque de nombreux pays réintroduisent des mesures de restriction. Toutefois, en Asie, l’indice Nikkei 225 réalise un rebond spectaculaire de 2,25% dans le sillage des records enregistrés à Wall Street vendredi. En Europe, après une ouverture dans le rouge, les places boursières repassent finalement dans le vert. A la clôture, le DJ Eurostoxx 50, indice regroupant les 50 plus importantes valeurs cotées en euro, avance de 0,62% à 4'093.38 points. Aux Etats-Unis, les marchés temporisent un peu après avoir battu des records historiques vendredi dernier. La prochaine vague de résultats trimestriels, l’audition du patron de la Fed mercredi ainsi que la publication des chiffres tant scrutés des prix à la consommation mardi incite les investisseurs à la prudence.

MARCHÉ SUISSE
Le marché suisse ne fait pas exception et atteint des records historiques. L’action nominative du chocolatier Lindt & Sprüngli dépasse pour la première fois la barre des 100'000 francs et devient ainsi le titre le plus cher de la bourse suisse. Swatch (+1,3%) et Richemont (+1,5%) reprennent des couleurs alors que ABB est la seule à terminer la séance dans le rouge (-0.1%). Partners Group culmine en tête du classement avec une performance de 2,46%, porté par un relèvement d’objectif de cours de Morgan Stanley. A la clôture, le Swiss Market Index avance de 0,77% à 12'081,62 points, alors que l’indice plus large Swiss Performance Index gagne 0,79% à 15'530.43 points.

JULIE CAMBOU
Gestion de fortune – Fribourg
026 350 74 99

Stock exchange commentary logo