MARCHES INTERNATIONAUX
A l’exception de Wall Street, qui évoluait en légère baisse à la mi-journée, la plupart des indices mondiaux ont affiché une timide hausse pour la première session de la semaine. Le secteur financier dans son ensemble était particulièrement scruté, en raison d’une vente massive d’actions qui a eue lieu vendredi par un fonds d’investissement basé à New York. Il s’agit vraisemblablement de Archegos Capital Management, dont le portefeuille a subi d’importantes pertes la semaine passée. Des garanties supplémentaires ont été demandées à cette société pour faire face à ses engagements, ce qui l’a obligé à se délester pour environ USD 20 milliards d’actifs. Plusieurs instituts financiers ont annoncé détenir des positions dans ce fonds, notamment la banque japonaise Nomura, dont la perte liée à cette affaire pourrait s’élever à USD 2 milliards.

MARCHE SUISSE
Au niveau national, l’action Credit Suisse affichait la pire performance de la journée suite à un avertissement que son exposition au dossier Archegos aurait un impact substantiel sur les résultats du premier trimestre. Déjà dans la tourmente avec la faillite de la société britannique Greensill, l’action du numéro deux bancaire perdait 15% à l’approche de la clôture et entrainait dans son sillage l’action UBS qui perdait quant à elle 4%. Au niveau des bonnes performance, Schindler gagne 2%, tandis que Nestlé s’est apprécié de 1.3%, de bonnes surprises sont attendues pour la publication du chiffre d’affaires du géant de l’alimentation.

DEVISES
Sur le marché des changes, l’EUR/CHF évolue de manière latérale autour des 1.1050, tandis que le niveau de 0.9400 continue de résister à l’USD/CHF. A noter également la baisse de 1% du prix du pétrole, le canal de Suez est désormais à nouveau libre à la circulation.

XAVIER BLANC
Gestion de fortune – Bulle
026 919 24 45

Stock exchange commentary logo