MARCHES INTERNATIONAUX
Alors que la Nasa a annoncé un juteux contrat signé avec SpaceX pour 2.9 milliards en vue de retourner d’ici à 2024 sur la Lune. BlueOrigin, la société de Jeff Bezos, qui n’a pas décroché ce contrat, prévoit toujours d’envoyer des hommes dans l’espace ainsi que le lancement de satellites internet pour Amazon. Les investissements dans le domaine spatial sont conséquents, se privatise de plus en plus, et les délais de réalisation sont très courts. Une nouvelle course s’est déclenchée entre super-puissance.

Les entreprises du secteur, ainsi que les divers fournisseurs, vont profiter des retombées de ces investissements. On pensera à Airbus en Europe ou Boeing aux Etats-Unis, dont l’activité spatiale est importante.

Il y a peu de chiffres économiques aujourd’hui pour rassurer les marchés. Les craintes prennent donc le dessus.

BOURSE SUISSE
Le SMI se traite à l’approche de la clôture en baisse de 1.17 % à 11'077 points. Les investisseurs sont effectivement nerveux face à l’explosion des cas de covid en Inde et l’apparition de variant rendant la vaccination moins efficace. Ils ne sont pas plus enthousiastes quant aux annonces de la BCE ce jeudi, attendant un débat sur le retrait des soutiens pandémiques.

Sika sauve l’honneur du SMI grâce à des résultats solides sur le 1er trimestre (croissance de 10.2%). L’action progresse ainsi de 0.89%. AMS, active dans les semi-conducteurs, souffre de rumeur sur la rupture du contrat d’approvisionnement qu’elle détient avec Apple. La baisse de 12.6% reflète l’importance de ce contrat pour la société.

DEVISES
Le dollar se traite à 0.9140 et l'euro à 1.1010 contre franc suisse. Les échanges sont stables ce mardi. 

VALENTIN ROSSET
Gestion de fortune – Bulle
026 919 24 44

Stock exchange commentary logo