Marchés internationaux

Un regain d’optimisme sur les marchés ce matin. Les négociations commerciales entre Monsieur Donald Trump et le vice-Premier Ministre Liu He vont reprendre, toujours dans l’espoir qu’un accord puisse être conclu à la Maison Blanche. Si l’on en croit les tweets du Président américain, cela n’est pas encore gagné ! Nos voisins européens outre-manche, sont occupés à régler les divergences en faveur d’une sortie de l’UE, si possible sans trop de dégâts vis-à-vis de l’Irlande, avec le rétablissement d’une frontière. A Bruxelles, il semblerait que les choses se passent, mais pour le moment aucune fuite d’information au sujet du divorce de l’histoire européenne. La livre sterling continue de s’apprécier, à des niveaux plus vus depuis 5 mois, gagnant 1,62% face au dollar américain à 1,2644 à la mi-journée. Les marchés s’envolent et les indices confirment leurs gains, c’est la fièvre du vendredi après-midi !

Marché suisse

A l’ouverture du marché, notre indice phare le SMI ouvre sur une note positive. Il va même tutoyer le sommet de 10'000 points en début d’après-midi. SGS se taille une belle part, avec une ouverture à 2'490 francs, recommandée par Vontobel avec un objectif de cours à 2'800 francs. Le spécialiste de la certification et de l’inspection a racheté certaines activités du FIOH, Finnish Institute of Occupational Health. Les bancaires reviennent dans la course, les titres UBS et CS gagnent environ 3.5%, Julius Bär s’affiche à + 4,26%. En effet, la pression diminue un peu pour les banques, la FED a adopté des normes moins strictes en ce qui concerne les exigences de fonds propres et les réserves de liquidités. L’exploitant de boutiques dans les aéroports, Dufry anticipe une restitution d’impôts pour une somme de l’ordre de 40 à 50 millions au Brésil. Cette nouvelle est bien accueillie, après avoir passé le premier semestre dans le rouge. Les ventes de détail hors-taxes ont progressé de 2%, améliorant la croissance organique à 2.2%. L’action affiche une prise de 3,5% à 82.90 francs en fin d’après-midi. Nestlé est en repli avant l’annonce prévue de ses résultats pour jeudi prochain.

Devises

Contre notre monnaie nationale, un dollar américain se négocie à CHF 0.99 et l'euro s'échange à CHF 1,10.

Mireille Overney
Gestion de fortune Bulle
026 919 24 29

Stock exchange commentary logo