MARCHES INTERNATIONAUX
La journée de vendredi a été marquée par la publication des chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, données qui étaient particulièrement attendues par le marché. La principale statistique était la création d’emplois durant le mois de septembre, qui s’est élevée à 194'000 places de travail, bien en-dessous des attentes qui se situaient aux alentours de 450'000. Ces chiffres étaient donc clairement décevants, surtout en comparaison avec la création d’emplois du mois d’août (366'000 postes en plus). Mais le marché a apparemment décidé de voire le verre à moitié plein et a préféré se concentrer sur les bonnes nouvelles du rapport : la baisse du taux de chômage à 4.8% et l’augmentation des salaires de 0.6% par rapport au mois passé. Les indices américains ouvraient donc en légère hausse, tandis que leurs homologues européens évoluaient proche de l’équilibre. Tous les regards sont désormais tournés vers les résultats du troisième trimestre, qui commenceront à être annoncés par les entreprises la semaine prochaine.

MARCHE SUISSE
Notre indice national était parfaitement corrélé aux autres places boursières, avec une performance neutre par rapport à la veille. Les gagnants de la journée étaient Credit Suisse et Roche, qui ont tous les deux affiché une hausse de 1%. Une fois n’est pas coutume, Partners Group fermait la marche en perdant plus de 2%, ce qui ne l’empêche pas d’afficher toujours la meilleure performance 2021 du SMI avec +40%. Dans le marché élargi, à noter la forte baisse du titre Zur Rose (-5%), qui a vu la recommandation d’un analyste être diminuée de « Acheter » à « Conserver ».

MONNAIES ET MATIERE PREMIERES
L’EUR/CHF a clôturé sa semaine de baisse à 1.0725, tandis que l’USD/CHF restait plus stable à 0.9270. Le pétrole WTI a quant à lui franchi la barre des USD 80.- pour la première fois de l’année.

XAVIER BLANC
Gestion de fortune – Bulle
026 309 40 14

Stock exchange commentary logo