MARCHÉS INTERNATIONAUX
Le 16 juin, le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden se rencontreront à Genève. L’objectif, après de nombreuses provocations et après un sommet de l’OTAN à Bruxelles, est de retrouver un dialogue entre les deux pays et de sortir des années Trump. Les sujets de discorde sont nombreux et sensibles ; il faudra user de diplomatie.
Cela dit, il s’agit d’un événement extrêmement positif dans la gestion des relations internationales, où la Suisse jouera à nouveau son rôle grâce à sa neutralité. Genève, de son côté, pourra profiter d’une exposition médiatique importante et bienvenue, le temps du sommet entre ces deux superpuissances.

MARCHÉ HELVÉTIQUE
Sur le marché suisse et après les solides résultats de Richemont dans le secteur du luxe, les analystes continuent de recommander le titre avec des objectifs de cours allant jusqu’à CHF 130.-. Les meilleures performances du jour sont réalisées par Richemont (+3.02%), SGS (+2.05%) et Swatch Group (+1.86%). Principaux détracteurs, UBS (-1.32%), Crédit Suisse (-0.5%) et Swiss Life (-0.31%).

DEVISES ET MATIÈRES PREMIÈRES
Sur le marché des changes, le franc suisse était stable face à l’euro mais perdait quelques couleurs par rapport au dollar. Regain d’espoir pour les cryptomonnaies après un nouveau Tweet d’Elon Musk annonçant être à la recherche d’alternatives pour diminuer l’empreinte carbone générée par les transactions en cryptomonnaies. A titre d’exemple, l’énergie dévorée sur une année en lien avec le marché du Bitcoin représente environ 120 térawatt-heure, ce qui correspond à l’équivalent énergétique consommé par un pays comme la Norvège. Cette consommation gargantuesque est clairement un frein au développement de cette technologie et nécessite d’aborder rapidement le sujet en cette période de mutation climatique et de guerre contre les émissions de CO2.

NICOLAS TERCIER
Gestion de fortune - Fribourg
026 350 74 28

Stock exchange commentary logo