MARCHES INTERNATIONAUX
Journée globalement négative sur les différents marchés, avec les indices asiatiques qui ont clôturé dans le rouge, avec respectivement -0.86% pour le Nikkei 225, -0.91% pour le CSI 300 et -0.7% pour le Hang Seng. Le son de cloche était le même sur la scène européenne, où les principaux marchés perdaient entre 0.2 et 0.4%. Aux Etats-Unis, Joe Biden a donné plus de détails sur son plan de relance de USD 2 trillions. Ce montant gigantesque servira par exemple à rénover les infrastructures de transport (dont USD 200 milliards pour développer l’utilisation des véhicules électriques), investir dans les soins aux personnes malades et âgées ainsi qu’améliorer les infrastructures d’eau potable et d’électricité. Wall Street réagissait positivement à ces nouvelles, avec une ouverture en légère hausse pour le Dow Jones et le S&P 500. L’indice technologique Nasdaq 100 prenait quant à lui 1.8%, en réaction à la légère baisse du taux obligataire américain à 10 ans.

MARCHE SUISSE
Notre marché national a connu une journée plutôt maussade, le SMI ayant perdu 0.5% et respectivement 0.4% pour l’indice élargi SPI. Pour la 3ème journée de suite, c’est l’action Credit Suisse qui fermait le classement en perdant à nouveau plus de 4%. L’agence de notation Standard & Poors a abaissé les perspectives de rating de la deuxième banque helvétique, toujours en raison de l’affaire Archegos. Roche parvenait à tirer son épingle du jeu avec une hausse de 0.8%, suite au lancement de nouveaux tests immunologiques du virus d’Epstein-Barr sur les marchés européens. Au niveau des plus petites capitalisations, Straumann continue sur sa lancée en gagnant 2%, son objectif de cours a été revu à la hausse par plusieurs analystes.

DEVISES
Le franc suisse continue d’évoluer dans la zone des 1.1050 contre l’euro et 0.9420 contre le dollar US. Face à la livre sterling, notre monnaie se traite proche des 1.30, niveau qui n’avait plus été atteint depuis décembre 2019.

XAVIER BLANC
Gestion de fortune – Bulle
026 919 24 45

Stock exchange commentary logo